mercredi 27 mars 2013

Vernis du soir bonsoir #4

Ce matin, j'ai sorti de ma valise ma petite marinière...

(voui, je l'ai sortie de ma valise, sic : depuis trois semaines, 90 % de ma garde-robe repose sagement dans ma valise de maternité ; un petit trafic hebdomadaire s'est instauré entre ma valise, moi et ma machine à laver, et ma valise, et moi, et ma machine à laver)

... j'ai sorti ma petite marinière, disais-je...

(enfin, "petite"... ronde hyperphagique doublée d'une femme enceinte, je dirais plutôt que je tape dans la marinière "généreuse", mais passons)

... j'ai sorti mon épanouissante marinière, donc ; et j'ai eu envie, hop comme ça d'un coup, d'assortir mes ongles à ma fringue, et de tenter par la même occasion deux techniques que je voulais tester depuis longtemps :

– d'une, des rayures ;
– de deux, des rayures fines, réalisées au striping tape (= bande adhésive argentée, dorée ou colorée très fine servant à souligner un nail art).

La technique n'est pas très complexe en soi, mais demande du doigté et de la patience pour la pose du striping tape.

Voici comment j'ai procédé :

1/ J'ai posé ma base protectrice, comme toujours ("The Knight", A England).

2/ J'ai posé deux couches de blanc ("Blanc", Essie), en évitant de me rapprocher trop des bords de l'ongle (parce que de toute façon, ce sera recouvert par la couleur, et puis faire des bords propres avec du blanc, c'est chaud lapin).

3/ J'ai posé une couche de topcoat à séchage rapide ("Poshé", le meilleur de tous) pour protéger le blanc et éviter qu'il s'arrache avec le striping tape.

4/ Puis, ongle par ongle :
– j'ai posé mes bandes de striping tape, en appuyant bien jusqu'au bord de l'ongle pour éviter que la couleur ne passe ensuite sous le striping tape ;
– j'ai posé ma couche de couleur sur l'ensemble de l'ongle ;
– j'ai aussitôt enlevé mes bandes de striping tape sans attendre que la couleur sèche (c'est pour ça qu'on procède ongle par ongle, car il faut absolument enlever le scotch avant que le vernis ne soit sec, sinon cela bave de partout).

5/ Bien attendre que ça sèche, longtemps longtemps, avant la dernière étape, sinon la couleur va baver sur les bandes blanches !

6/ Nettoyage du pourtour de l'ongle au stylo dissovant, bien sûr ; et une dernière couche de topcoat pour protéger et faire briller le tout.

Voilà pour la théorie. Suis contente d'avoir globalement réussi ; maintenant, soyons honnêtes, de près c'est cradingue, pas assez fin ni propre à mon goût. J'ai déjà tout enlevé à l'heure qu'il est. Je réessaierai la technique des bandes au striping tape, mais dans une version "arc-en-ciel" que je veux tenter depuis longtemps ;)

Ce matin, j'ai fait fumer ma CB pour trois nouveaux Essie ; j'en essaie un ce soir, avec une petite manucure au scotch a priori simplissime, qui devrait être assez classe, je vous montre ça très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Attends, t'as pas encore vu celle d'aujourd'hui, elle déchire grave ;)

      Supprimer
  2. petite préférence pour la version bleue! C'est joli comme tout .

    RépondreSupprimer